Vous y avez cru, et bien pleurez ou mourez maintenant


L’immense majorité des gens, ne se met pas à la place d’un certain nombre d’entre-eux :

Tout le monde ne peut pas être HQI puisque cela touche 2% si l’on met la barre à 132 dans le référentiel partiel généralement admis.

Les gens ordinaires, ceux réputés à 100 puisque c’est la moyenne, n’ont pas la même éducation, pas les mêmes conditions de vie. des facultés manuelles et émotionnelles plus grandes qu’intellectuelles. Pourtant, même mal reconnus financièrement et mal compris pour leurs habiletés et leur sincérité intrinsèque, ces gens sont souvent plus directement utiles à la société dans son fonctionnement courant de la société que les HQI condamnés à la vacuité conceptuelle, aux stratégies incomprises, ou dans le meilleur des cas aux découvertes acceptées.

Mais quels que soient les mérites des uns et des autres, si, au contraire des psychopathes et sociopathes, on adopte les principes chrétiens d’où découlent les déclarations des droits des Hommes qui selon la formule naissent (libres et) égaux en droits, ils méritent le respect en tant qu’individus. La notion d’animal à visage humain est la marque du mal, celle des totalitarismes qu’ils soient capitaliste, communiste, nazi, ukro-otan-nazi, ou autres en asie.

Parallèlement à la vulnérabilité intellectuelle de la majorité, une caste de gens intelligents (>130) s’appuie sur des classes sociales de la tranche 100-120 jouissant d’une relative bonne situation parce qu’il suffit de lui offrir le confort pour qu’elle néglige les principes des églises qu’elle ne fréquente d’ailleurs plus.

Une caste de gens au dessus de la moyenne de l’intelligence statistique, des gens de QI supérieur à 130 médiocres zélés comme Bill Gates, Jacques Attali, Alain Mink, Georges Soros, Larry Fink….. – utilise la tranche des QI 100-120 trop nombreux dans la politique (Macron) et les médias pour être cités et ne le méritant d’ailleurs pas…. pour relayer par cynisme, bêtise, endoctrinement idéologique ou corruption. Cette caste du 0,1% aidée du 10% applique et démultiplie à l’infini les théories de manipulation des foules (Gustave Lebon), les théories psychologiques de comportement (Milgram, Ash, Zanardo, Laborit, Desor…) via la puissance technologie et la massification capitaliste médiatique concentrée et subventionnée par les victimes, dans le seul intérêt de leur caste. Ils appliquent et déclinent au prix de la souffrance et jusqu’à la vie même des gens; en passant par le pillage de leur richesse commune (destruction des états, vente des fleurons du cac 40, déstructuration des systèmes de protection sociale, désorganisation des administrations et services d’états, saccage des systèmes sociaux, acceptation des rackets sur les fleurons technologiques nationaux, vente des sources d’eau, brevetage et modification génétique du vivant …….).

Cette minorité puissante, influente, bien organisée à travers d’énormes mécaniques organisationnelles planétaires, agit dans le seul intérêt de leur caste; selon des fantasmes de contrôle total, de transhumanisme, de leurs peurs sans fondement nées de leur inutilité oisive mère de tous les vices telle que la surpopulation ou l’évolution climatique. Ils organisent non seulement le pillage des richesses communes des braves gens mais aussi saccagent la nature quand ils ne développent pas des armes propres à détruire le monde.

Derrière ce pauvre gars qui s’est fait avoir en se faisant piquer avec l’injection CMR et qui se plaint d’avoir été rendu malade par le gouvernement il y a donc de multiples questions de psychisme.

Selon la chanson de Brassens « quand les cons sont braves, ce n’est pas très graves » pour tous les autres, il faut donc bien distinguer les artisans du bien volontaire, les artisans du mal volontaire qui ne sont pas cons, d’avec les nombreux intuitifs du bien involontaire et la masse des malfaisants involontaire répartis dans les les différentes classes sociales et intellectuelles. Mais je ne voudrais pas manquer de décerner le prix d’honneur aux petits bourgeois et les petits chefs dans la catégorie mal involontaire car c’est grave pour toutes leurs victimes.

Mais les bornes des limites à ne pas dépasser c’est de croire ou de faire croire, selon qu’on est respectivement conditionné involontairement ou conscient volontaire de la manipulation, que les innombrables individus victimes du bouillon de 11h sont coupables de ce qui leur arrive. Non, les malfaisants, les prédateurs par la voie psychologiques, les sadiques des classes sociales dites supérieures et moyennes sont coupables, sont les coupables.

Et quand, à coup de braves gens qui s’aperçoivent qu’ils sont floués, marqués comme des esclaves modernes au fer rouge injecté dans leur chair, à coup d’idiots utiles qui s’aperçoivent qu’ils ont été manipulés, appuyé sur la part du monde restée socialement saine et capable de se défendre militairement, une prise douloureuse se fait, il reste encore à balayer le cynisme de ceux qui accusent les victimes d’avoir été trop confiants ou trop crédules. Les relais et les passifs doivent reconnaître la culpabilité des malfaisants et ne pas rejeter la faute sur les victimes mais bien sur les bourreaux. Mais dans tous les cas, nous approchons du jour où : « les premiers seront les derniers ».

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.