La cause et les auteurs de la radicalisation


Share

Si le constat du coordonnateur du renseignement sur l’augmentation des tensions de sociétés est juste, son interprétation de « bourgeois de naissance » est faussée par son imprégnation pleine de « moraline.

Lorsque le rat dans une cage en a assez d’etre stresse par des décharges electriques il se laisse mourir. C’est le cas du malheureux etudiant qui vient de s’immoler de Lyon.

Quand le rat dans la cage peut aller dans la cage d’à côté lorsque la lumière annonçant la décharge s’allume il prend l’habitude de changer de cage pendant la décharge et de revenir dans la première après. C’est le cas des retraités qui partent profiter de la douceur de vivre en francophonie.

Enfin si deux rats se trouvent dans la même cage électrifiée ils se battent; considérant chacun que la décharge vient de l’autre. C’est le cas des extrémistes idéologiques de droite, de gauche mais aussi et surtout du centre, des islamistes, des ligue de defense juive et autre crif, des neo évangélistes…

Quant au terrorisme d’etat, c’est là qu’on voit l’effet de sa moraline de classe et de propagande : il existe dans tous les pays mais d’abord parce que c’est le plus assumé le plus sournois le plus fort le plus dangereux celui des Etats-Unis; suivi par l’Angleterre, Israel, l’Arabie Saoudite, la Russie, et la France n’est pas loin…  C’est donc l’hôpital (ce moribond…où le divorce entre la hiérarchie et la base est là aussi patent..) qui brandit la menace de la charité !

Le vrai problème c’est non pas la cage -il faut bien vivre dans une société- mais son électrification. Le mécanisme d’électrification  c’est le système idéologique qui conditionne le législatif, lequel conditionne à son tour les réalités diverses dans laquelle vivent les gens. C’est l’électrification de la cage « société » qu’il faut couper. C’est ce qu’avaient fait les paradis socialistes des années 36 à 70 avec les mécanismes sociaux malgré la contre-attaque capitaliste de la 2ieme guerre mondiale (lire citations Churchill sur www.deboutlafrance.fr  . Ce sont aussi les générateurs du courant, c’est à dire les tenants les plus farouches de l’idéologie prônant la loi de la jungle rebaptisée « main invisible des marché » cette compétition de chacun contre tous en lieu et  place de l’idéologie de la qualité (en 7 parties sur www.deboutlafrance.fr) prônant coopération de chacun pour le bonheur de tous.

Ces extrémistes-là se rencontrent parmi les fréquentations de ce « monsieur de » ce sont même probablement eux qui l’ont nommé. Comment peut-il dans ces conditions percevoir la réalité ? Ces terroristes sont economiques, 1%, grands financiers patrons, petits directeurs des sites de production qu’il nous reste… Ils sont fédérés par le Cercle, le Bilderberg, la Trilatérale et au niveau subalterne  le MEDEF d’Ernest Antoine …avec semble-t-il une forte proportion chez les Francs-massons et autres professions libérales anciennes de notables « Young Leaders » d’abord fanatisés puis soudoyés par les Etats-Unis (où est le compte offshore de Macron ? et avec combien ? demandes à Hillary mais moi ça ne me fait pas rire). Politiquement ils s’appellent Beloubet, Castaner, Penicaud, Attal, Buzyn, Philippe, Macron et les 200 « robots heil » de l’assemblée peu représentative.

Voilà monsieur le coordonnateur du renseignement les principaux extrémistes à surveiller : les extrémistes du centre!

Voila cette catégorie que sans l’initiative et le courage de Maxime Renahy auteur d’où va l’argent vous auriez oubliée : les terroristes economiques systémiques. Réglez le problème d’évasion et de fraude fiscale et toutes les autres formes de nuisance disparaitront !