Cicéron : la dictature vivifie le besoin de liberté


Share

Si bas que soient tombées les lois sous la puissance d’un seul, si intimidée que puisse être la liberté, tôt ou tard elles se relèvent et percent, ou par muettes protestations ou par le secret des élections. La liberté qui fut un moment suspendue nous mord plus fortement au cœur que la liberté qui n’a jamais été perdue.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks