Les naufragés français du Batavia


En philosophie, lorsque la hiérarchie des ordres pascaliens, est inversée cela s’appelle une barbarie. La barbarie au sens philosophique nous permet de décoder la barbarie réelle naissance.

La hiérarchie des ordres et les dominants

Lorsque l’ordre d’Amour détermine la limite du bien et du mal dans l’ordre moral, que l’ordre moral préside aux règles et lois de l’ordre juridico-politique et que l’ordre juridico-politique canalise les débordements possibles de l’ordre technico-économique la société est saine.

Mais quand un groupe d’homme dominant tire son existence du pillage, il bâtit un ordre juridico politique qui l’y autorise et même un code moral  qui le glorifie. A partir du bien et du mal intervertis, oubliant l’ordre d’Amour, ce groupe et ses séides enveloppe la barbarie de premier niveau entre juridico-politique et technico-économique dans un ordre moral perverti donnant ainsi l’apparence d’une hiérarchie saine.

L’enseignement du naufrage

Après le naufrage du Batavia vers 1628-29, le commandeur et le capitaine abandonnent les naufragés pour aller chercher du secours et c’est un comploteur, aussi habile manipulateur que frustré,  aussi assoiffé de pouvoir qu’impitoyablement calculateur et cruel, mi satanistes mi anabaptiste qui se voit confier le pouvoir….

Funeste erreur ! Les pauvres naufragés leurrés d’abord par la position antérieure éminente, puis par les habits usurpes aux précédents tenants du pouvoir et enfin par les premières décisions, découvrent vite à coup de décisions à l’encontre des intérêts collectifs que le seul but du tyran c’est de consolider son pouvoir. D’humiliations d’allégeance répétées, en viols collectifs et en assassinats démesurés sous des accusations fallacieuses, la soumission laisse le choix entre devenir assassin soi-même où périr. La division des éventuelles résistances en répartissant les naufragés sur des îles aurait pu permettre au pouvoir de se maintenir par la terreur mais elle se heurte à un imprévu : de jeunes soldats se sont rassemblés derrière un sans grade droit, juste, pragmatique, intelligent, modeste et sur l’îlot où ils ont été isolés ils trouvent de l’eau douce et de la nourriture.

Plusieurs batailles rangées se succèdent avant que le tyran soit captures et ses principaux acolytes sanguinaire fracassés. Le retour du pouvoir légitime interrompt la libération.

 

5 siècles, matins bruns, le nazisme et la préface du meilleur des mondes… plus tard  en France :

 

Inversion des pouvoirs entre technocratique européen et législatifs nationaux; Inversion de la hiérarchie des textes entre accords d’entreprise convention collective et législation nationale; inversion des hiérarchies entre les lois et les ordonnances; inversion des valeurs de liberté et de sécurite pour imposer l’état d’urgence face aux contre-pouvoirs….La barbarie manipulatoire s’installe. Elle  annonce une barbarie physique encore peu visible mais qui a déjà commencé avec les tirs tendus de grenade offensive, le viol impuni pratique sous uniforme d’un noir, la technique de la nasse appliquée sans vergogne par des CRS sur ordre du ministre de l’intérieur pour pouvoir cogner très fort et sans témoin les têtes de manifestations, avec encore les procès sans fondement aux  états ou aux hommes par les grandes entreprises ou banque accompagné  enfin pour faire bon poids par le harcèlement moral médiatique des leaders politiques d’opposition; harcèlement orchestré par les suppôts du même groupe de pilleurs industriels et financiers.

Vous autres français d’aujourd’hui, 9 millions de pauvres 6 millions de chômeurs êtes les naufragés modernes de cet ex magnifique vaisseau qu’est devenu la France échouée sur les écueils du système de pillage organisé poussé à son paroxysme.

Rejoindre les insoumis et anticiper, c’est l’avenir

 

 

Mais comme pour le Batavia l’opposition existe  à  travers l’Avenir en Commun des Insoumis. Comme avec l’envahisseur allemand à partir de 42, les confiants vont progressivement sortir  de leur aveuglement et venir  inexorablement grossir leurs rangs.

Insoumis vous n’avez pas bien vu à quel point il fallait voter contre nature au deuxième tour. Voyez plus clair cette fois et  bâtissons les réseaux secrets par internet avant qu’Attali ne les mette sous contrôle.

Vous qui n’êtes pas encore résistant et qui avez laissé le pouvoir à Macron; vous commencez à comprendre votre douleur. Rejoignez les insoumis !

 

Et puisque ce parlement mal élu ne sert plus à rien, après la gigantesque manipulation assortie de curieuses erreur d’organisation totalisant la marge du 1er tour… ou l’élimination de notre représentante contre la graine de dictateur qu’est Valls…  agissez, agissons ensemble dans la vie réelle !