Élection présidentielle 2022 tour 1 : Inconscience, masochisme ou triche bien organisée ?


Les résultats dans l’Ouest de la France notamment et surtout l’engouement général pour Macron même bien appuyé par les médias pro-nazis-OTAN me laissent perplexe. Si en tant que scrutateur, je n’avais pas vu les bulletins, je continuerais à croire au trafic informatisé des voix mais j’ai vu les bulletins…..

Le transfert informatisé des voix en arrière plan n’est cependant pas exclu. Il n’est pas exclu non plus qu’il soit différencié entre les campagnes et les villes.
Mais il faut se rendre à l’évidence : hors des « éveillés » sur VK (plus encore que sur FaceCaprine) la majorité reste sagement sous l’influence de la propagande télévisuelle. En particulier les vieux; les boomers. (avec le Rivotril, les abandons de soins et les injections, ça va changer : BlackRock fait scier la branche sur laquelle ses sbires sont assis !).
La France d’en bas sous un angle politique la forme du symbole « pi » : le peuple est divisé en deux jambes : la gauche avec Mélenchon et la droite avec Le Pen. Horizontale au dessus, (au dessus en termes de revenus et donc de lutte des classes) les petits bourgeois, les vieux et les CSP+ qui votent Macron soit parce qu’il ne veulent pas de ce qu’ils croient être le fascisme, soit parce qu’ils ne veulent pas de ce qu’ils croient être le communisme. 10 000 répétition égal une vérité : on leur a seriné depuis 50 ans que les deux étaient le diable et ils le croient. Selon qu’on est rural ou urbain, c’est donc un duel Macron avec l’un ou l’autre des populaires avec Le Pen à la campagne, avec Mélenchon à la ville; duel que ne vient pas arbitrer le troisième.

Lorsqu’on fait la somme sur le pays c’est évidemment les petits bourgeois qui sont toujours présents et peut-être plus velléitaires en participation; le bas des jambes et les exclus au sol, n’allant que peu ou pas voter.

votes selon la catégorie socio professionnelle selon le IPSOS RadioFrance

Le logiciel de collecte des votes a été changé il y a trois semaines à Lyon et on peut penser qu’il en a été de même dans toute la France ce qui permet d’avoir soit glissé, soit le programme soit la faille d’accès (affaire cryto AG) « qui va bien » pour remplacer les voix. 

Pendant la soirées électorales il y a eu beaucoup d’interruptions de fonctionnement dont une, longue vers 21h pour toute la ville de Lyon. Ces interruptions ne sont guère rassurantes. Elles pourraient provenir d’un algorithme en tâche de fond qui ne rend la main à l’informaticien qui cherche à afficher les résultats dans le bureaux centralisateurs que quand il a fini. Son traitement pourrait être d’autant plus long qu’il nécessiterait des coordination de vraisemblance globale nationales. Le fait que les valeurs sources des bureaux ne soient pas présentées et que les affichages sur la voie publique ne soient pas effectués continue d’alimenter la suspicion par manque de transparence.    

J’ai par exemple demandé s’il serait possible de trouver les feuilles de résultat du bureau de Lyon où en 2017 il n’y en avait aucun. Les assesseurs m’ont confirmé que ça n’arrivait jamais mais personne ne sait comment on pourrait le vérifier. « Ca doit être archivé quelque part » « il faut faire une demande au conseil d’état ?(!!) »

En ville, les informations sont saisies dans les mairies mais à la campagne, elles sont sans doute téléphonées et saisies dans les préfectures.

Conclusion si les résultats sont vrais :

Les français petits bourgeois n’ont pas encore suffisamment dévissé pour se rendre compte qu’il faut appuyer le peuple. Le peuple n’est pas assez clairvoyant pour s’apercevoir que ses deux leaders de droite comme de gauche sont des oppositions factices maastrichiennes de toute manière. En témoigne l’hérésie absolue de Mélenchon appelant à voter pour le Capital alors qu’il prétend soutenir le peuple. Il manque au peuple un rassembleur que ne pouvait pas, vu ses financements, être Zemour. Le seul qui aurait pu agir dans l’intérêt général sans être dupe des bateaux capitalistes comme Mélenchon c’est Asselineau qui n’a pas été repêché pour maintenir l’illusion démocratique par Bayrou chargé par Macron de distribuer les parrainages à ceux qui ne les avaient pas.


Conclusion si résultats trafiqués :

La valeur élevée par rapport au sentiment général concernant Macron est curieuse. La faiblesse des résultats eu égard au battage médiatique pour Zemour reste curieuse. Jean-Lasalle, l’âme de la France, fait un mauvais score alors qu’il a du crédit. Le Pen ne fait pas un bon score dans l’Ouest rural alors qu’elle devrait. On peut donc penser que des voix Le Pen, Lassale, Zemour, et les blancs ont été siphonnées vers Macron, dans les préfectures rurales avec le logicile eire pour mettre Macron en position de favori plutôt de second et garantir que Mélenchon ne passerait pas.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.