Veille scientifique et intégrité


Share

Tout comme la politique de la France ne devrait pas se faire à la corbeille, la politique de santé publique ne devrait pas se faire dans les grands médias des milliardaires subventionnés par l’Etat peuplé de gens aux compétences douteuses en grands conflits d’intérêts.

Elle devrait se faire par une veille systématique et sélective des études valables par des membres indépendants d’un comité scientifique démocratiquement élu; suivie d’une publication au contenu rendu accessible au public tout aussi systématique et diligent.

Cela permettrait au public d’être correctement informé et aux entreprises de ne pas répercuter les bêtises des gouvernements dans leur fonctionnement et accessoirement de répondre avec réalisme et sincérité à la spécification de veille des risques nouveaux de technologies connues et de veille des risques des nouvelles technologies prévue par la norme ISO 45001 de gestion des risques santé et sécurité au travail.

Halte à la collaboration complice des entreprises dans le génocide totalitaire organisé en cours dans les pays occidentalisés riches.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.