Prospective guerrière : demain est déjà là


Share

Avec tout le respect dû à un représentant de la nation et bien que cette fonction soit devenue « démocratiquement virtuelle », permettez-moi de dire que cet article https://www.revuepolitique.fr/quelle-politique-etrangere-dans-un-monde-a-la-derive/ retarde d’une guerre monsieur Myard. Comme en France d’hab a t-on envie d’ajouter…..

Laissez moi vous mettre à l’heure :

La prochaine guerre comme le prochain totalitarisme sont déjà là : Comme l’avait dit Warren Buffet, la lutte des classes n’est pas morte et c’est la sienne qui est en train de gagner. N’en déplaise aux directeurs généraux et de site agacés par la résistance syndicale c’était déjà vrai quand il parlait et ça l’est encore plus aujourd’hui.

La lutte est effectivement devenue guerre avec l’assaut donné suite aux simulations du général Klaus Schwab et à l’invention du virus méchant comme prétexte de déclaration de guerre (allocution de Macron l’imposteur électoral).

C’est la guerre du 0,4 % financiers emmené par Bill Gates, l’institut Rockfeller, Rotschild Black Rock et les grandes banques contre les peuples dont les Etats étaient l’instrument du bien commun avant d’être infiltrés, pervertis et retournés.

Les français sont en train de le comprendre et c’est toute la francophonie qui va balayer l’idéologie capitaliste dérégulée par l’idéologie de la qualité, balayer les psychopathes fanatiques du 1%, mettre les banques et les industries au pas et purger à la Mao le 15% qui se sert pour remplacer par un monde multipolaire tourné vers l’intérêt général et le bonheur pour tous.

Les militaires doivent d’avantage se tourner vers le renseignement et le maintient en fonctionnement des infrastructures de chaque état; en particulier les leurs (qui ne doivent pas être chez Microsoft ou utiliser des processeurs Intel) ! Les guerres « à l’ancienne » ne seront plus qu’une partie des formes guerrières depuis la finance, jusqu’à l’alimentaire en passant par l’énergie, l’information et l’informatique.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *