Mois : octobre 2015

Haldous Huxley : censure par le silence et conditionnement à aimer la servitude

Il n’y a, bien entendu, aucune raison pour que les totalitarismes nouveaux ressemblent aux anciens. Le gouvernement au moyen de triques et de pelotons d'exécution, de famines artificielles, d'emprisonnements et de déportation en masse, est non seulement inhumain (cela personne ne s'en soucie fort de nos jours); il est -on peut le démontrer- inefficace : …

Haldous Huxley : censure par le silence et conditionnement à aimer la servitude Lire la suite »

Aldous Huxley : les nouvelles formes du totalitarisme

Nouvelle préface au "Meilleur des mondes" 1946 Il n’y a, bien entendu, aucune raison pour que les totalitarismes nouveaux ressemblent aux anciens. Le gouvernement au moyen de triques et de pelotons d'exécution, de famines artificielles, d'emprisonnements et de déportation en masse, est non seulement inhumain (cela personne ne s'en soucie fort de nos jours); il …

Aldous Huxley : les nouvelles formes du totalitarisme Lire la suite »

Violence patronale – Jean Jaurès, Chambre des députés, 19 juin 1906

« Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, …

Violence patronale – Jean Jaurès, Chambre des députés, 19 juin 1906 Lire la suite »

La juste correction des dirigeants d’Air France !

Quand on est dirigeant d'entreprise, dès qu'on occupe une position dominante d'influence, de pouvoir, il échoit des responsabilités particulières ; pas seulement de confortables revenus. Plus on est placé, plus ces responsabilités augmentent et plus leur caractère systémique et éthique prend de l'importance. On peut penser que les faibles n'ont qu'à être fort et que s'ils …

La juste correction des dirigeants d’Air France ! Lire la suite »

Servitude involontaire

Toutes ces considérations sur les malheurs du monde, pour valables qu’elles soient, relèvent d’une forme de faiblesse ; et je me demande jusqu’à quel point elles ne constituent pas un dérivatif, sinon un alibi pour ne rien faire; ce qui revient à accepter tacitement d’être dominé. Dans une excellente interview de Yanis Varoufakis par Mediapart …

Servitude involontaire Lire la suite »