Halte aux bêlements infantilisants !


Share

Une jeune correspondante « qui sait tout et qui fait tout bien comme il faut » écrit en conclusion de tous ses courriels :

« Préserver votre santé et celle de vos proches, respecter les standards de prévention Covid 19. »

Outre le « z » au lieu du « r » à « préserver » (au moins elle n’a déjà pas écrit « préservé »), les études des meilleurs scientifiques sans conflit d’intérêt (John Loanidis en particulier) montrent que les mesures préconisées sont non seulement inutiles sanitairement mais bel et bien délétères et surtout pour la santé psychique.

En tenant le bureau de vote, la pharmacienne du quartier, s’était permis avant de déposer son bulletin, de faire remarquer aux assesseurs qu’ils ne portaient pas le bâillon conseillé. Je lui avais alors demandé si elle connaissait la taille d’un virus. Devant sa réponse « oui » je lui avais demandé « combien ? » Elle ne savait pas que c’est nanométrique et que les mailles des muselières sont micrométriques. (j’ai dû expliquer à un autre assesseur conseiller municipal qu’il y avait la même différence qu’entre million et milliard mais en « ionième » et en « iardième ». Il y a du travail d’éducation à faire

Les études statistiques prouvent qu’il ne se passe rien d’exceptionnel et que par conséquent nous sommes dans un hystérie collective et il faut lutter contre cette tolérance populaire à l’opinion la plus répandue car les gouvernants s’appuient là dessus pour nous mettre sous contrôle. Il faut répliquer.

Aussi, chère jeune collègue, chère pharmacienne, et pas du tout chers bureaucrates de la santé vous me voyez désolé d’être amené à vous dire que mais si vous pouviez m’éviter de recevoir ce genre de conseil aussi imbéciles qu’infantilisants à 65 ans, ma santé psychique vous en serais reconnaissante et nous vivrions mieux ensemble ce qui ne ferait pas le jeu de la stratégie américaine de division pour régner sur les pays de l’Union Economique Européenne.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.