« Nous imposerons cette guerre à Hitler qu’il en veuille ou pas »


Share

Churchill délaissé par ses parents nobles lorsqu’il était enfant était devenu un nécrophile policé, un forcené bien éduqué; tout sauf un type à glorifier. Il en va de même de Napoleone Buonaparte dont l’avidité de combat, d’argent et de sexe passaient bien avant la France et qui comme Macron s’est fait stratégiquement berner par les anglais tant il était intellectuellement limité.

Encore quelques unes pour bien planter le décor

  • Le crime impardonnable de l’Allemagne avant la deuxième guerre mondiale a été le fait, réussi ,  d’extraire sa force économique du système d’échange International en créant son propre système de troc de sorte que la finance mondiale ne pouvait plus faire de profit.
  • Nous aurions pu empêcher cette guerre sans tirer un coup, si nous l’avions voulu, mais nous ne voulions pas l’empêcher.
  • Nous imposerons cette guerre à Hitler qu’il en veuille ou pas.
  • Il ne s’agissait pas seulement, avec cette guerre, de supprimer le fascisme en Allemagne, mais de la conquête du marché allemand. »
  • Il faut que vous sachiez que cette guerre n’est pas contre Hitler ou le national-socialisme, mais contre la force du peuple allemand, une force que nous voulons anéantir à jamais, peu importe si elle est entre les mains de Hitler ou d’un père jésuite.
  • Le peuple allemand se compose de 60 millions de criminels et de bandits.
  • Je ne mène pas une guerre contre Hitler mais je mène une guerre contre l’Allemagne.
  • Cette guerre est une guerre anglaise ayant pour but la destruction de l’Allemagne.
  • Je ne veux pas avoir de propositions sur la manière de détruire des objectifs de guerre autour de Dresde je voudrais avoir des propositions rôtir 600 000 réfugiés de Breslau se trouvant à Dresde.
  • L’Allemagne doit être vaincue encore une fois et cette fois-ci définitivement.
  • Nous transformerons l’Allemagne en désert, oui en désert.

Ces citations ont l’avantage d’être cohérentes

  • avec le film sur Turing et Enigma au cours duquel il est dit que les généraux eux-mêmes ont été obligés de calmer l’enthousiasme génocidaire germanophobe de Churchill.
  • avec les intérêts grands bourgeois (le 0,1% financier) toujours opposé à la force du peuple indépendamment de l’étiquette dont on l’affuble : socialisme, communisme, nationalisme, extrémisme, populisme….
  • avec, et c’est sans doute le plus important, la stratégie anglaise de toujours, à savoir ne jamais tolérer de puissance européenne de l’autre côté de la Manche (qu’ils appellent le canal anglais).

Pour comprendre la situation en Ukraine, il suffit de remplacer Hitler par Poutine. Il est d’ailleurs à noter qu’après le communisme et le court intermède capitaliste, la fédération de Russie est socialiste et nationaliste.

Les bourgeois ont fait la même chose avec tous les défenseurs sincères du peuple : ils l’ont fait récemment pour Castro, Maduro, Chavez, Sadam Hussein, Muamar Khadafi, Hassad et jusqu’à Marine le Pen mais le plus éminent perdant de l’Histoire après le peuple, c’est Robespierre qui était pratiquement le seul vrai défenseur du peuple, ne voulait pas la guerre, ne voulait pas les guillotinages, avait aboli l’esclavage, avait établi l’égalité homme femme et a cherché à arrêter les terribles exactions des commissaires de la république liés aux bourgeois (Danton)

Pour les bourgeois, dominer le peuple, est plus important que préserver le bien commun qu’est le territoire national. C’est pour cela que le boucher Adolphe, je veux parler de Thiers, a conclu très vite une paix très chère et très humiliante en 1870 aux frais du peuple, pour pouvoir exterminer les communards qui défendaient Paris contre les prussiens. Pour couronner le tout, c’est lui qui a induit le changement de stratégie consistant à saper la république de l’intérieur faisant des résidus nobles et des financiers industriels bourgeois, les virus de la démocratie.

La bourgeoisie n’a jamais désarmé : elle a renouvelé son idéologie capitaliste avec les Hayek et autre école de Chicago dès l’après-guerre alors que toute l’Europe continentale baignait dans l’idéologie communiste ou socialiste à laquelle nous devons le salaire des femmes à la maison (allocations familiales), la retraite des vieux, la protection santé mutualisée. Avec son fantasme de la main invisible du marché qui régulerait tout, une autre forme de dieu, elle menait la guerre froide et l’effort de course aux armements. Elle a reconverti le nazisme dans le management des entreprises et les avancées technologiques américaines immédiatement partagées avec l’Angleterre. Sur un plan ethnologique cela s’apparente à manger la cervelle de l’ennemi pour voler sa force.

Ayant gagné avec la chute du mur des communistes qui avaient exterminé les anarchistes russes, avoir exterminé sous Franco avec les camions de Ford et l’argent anglo-saxon les anarchistes espagnols, elle a reconverti ses forces sources dans l’espionnage, le Gladio, le contrôle de l’Europe, par la déstabilisation de la France en 68 comme les révolutions Orange des pays de l’est comme par la bureaucratie corrompue de l’Europe.

En réalité, dans l’idéologie de l’état profond américain, tout comme dans pour la mainmise sur l’Europe et la guerre en Ukraine, ce sont les anglais qui sont à la manœuvre en arrière plan et pas les américains qui ont toujours été juste leur instrument de force. 

Les grosses différences avec la deuxième guerre ce sont : 

  1. que le pacte russo-chinois ne se rompra pas aussi bêtement que le germano soviétique et que les brics sont réellement alliés. 
  2. Que la Russie est un plus gros morceau que l’Allemagne et qu’elle a bien analysé ses erreurs après la rupture du pacte germano-soviétique avec le dévoiement du nazisme vers le capitalisme sous l’influence capitaliste
  3. Que la les USA sont maintenant vieillissants alors qu’ils étaient en pleine croissance il y a un siècle.
  4. les réseaux sociaux qui accélèrent les prises de conscience et l’échange de très nombreuses analyses

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.