Alerte à l’eugénisme génocidaire numérique en marche


Share

Je me fais l’écho de Le blog de David Affagard chez Mediapart pour relayer son alerte sur une idéologie particulièrement pernicieuse que j’avais senti poindre à la lecture du bestseller mondial Sapiens et d’une interview d’Emmanuel Todd disant qu’une société qui veut traiter les animaux comme des humains, est aussi une société qui s’apprête à traiter les humains comme des animaux.

Il n’est pas question dans mon propos de rejeter les découvertes ou les améliorations techniques en cascade découlant sur les possibilités transhumanistes. Les choses ne sont pas bonnes ou mauvaises par elles-mêmes et le sont par l’usage qu’en font les Hommes et force est de reconnaître que la mesure et la précaution ne sont pas leur fort. Il est clair aussi qu’en faisant souffrir les individus, la société a cependant amélioré leur longévité au fil du dernier millénaire.

Mais les thuriféraires du futur transhumaniste pour qui se font passer des gens comme Laurent Alexandre appuyée par la députée LREM Amélie de Montchalin ne sont rien moins que les générateurs idéologiques des futurs « nouveaux nazis ». Alors que nous subissons de plein fouet les séquelles en retour de la colonisation classique avec ce que nous appelons le terrorisme islamiste ou l’immigration, que nous subissons en Europe la colonisation économique et technologique des États-Unis et bientôt de la Chine, que le racisme se décomplexe tous les jours en même temps que le droit du plus fort à martyriser ou exploiter, ils osent nous refaire le coup de la supériorité de la race blanche aryenne ou du juif supérieur sous une nouvelle forme : l’Homme augmenté; le trans humain.

Comment peuvent-ils oser endoctriner la fine fleur de la jeunesse française avec la même méthode que déjà leurs pères pour nous infliger ce capitalisme destructeur à la sauce Hayek, école de Chicago, cette main invisible du marché mais bien réelle des grands banquiers du Bilderberg et autres illuminés de la Trilatérale dont nous vivons actuellement les méfaits (Serge Halimi, le grand bond en arrière – la stratégie à long terme de renversement de l’idéologie socialiste dominante consistait à convaincre les futures fonctions dominantes des bienfait de l’économie de marché et de la corrélation avec la démocratie et la paix) ? Bilan : 60 guerres à l’actif des USA sans compter les innombrables déstabilisations et génocides de la CIA

 

Comment peuvent-ils leur préconiser implicitement et froidement, aux plus meilleurs intellectuels de notre jeunesse, de laisser faire voire de procéder au génocide de 90% de l’humanité sous prétexte d’un prétendu manque de capacités conceptuelles ? Et pourquoi pas le génocide de tous les « non juifs-ashkénazes » (sauf les nobles et les fortune 500 naturellement…) pendant qu’on y est ?!

Ce que n’aura pas réussi à faire souffrir ou détruire le capitalisme via l’exploitation et sa maltraitance de notre Nature, l’extrême-centre s’apprêtent à finir le travail par le génocide !!;

Tout comme LREMs finissent le travail capitaliste par la casse des systèmes sociaux et la privatisation des biens communs ! Ils sont encore bien plus dangereux que les flics violents sous uniforme votant pour le Rassemblement National !

La pour le coup il faudrait leur faire boire au plus vite la ciguë comme à Socrate qui aimait le bel Alcibiade lequel traitre a fait gagner Trace en révélant les faiblesses d’Athènes. Ça ne vous rappelle pas un président ?…

L’approche par ces tables rondes est assez visible mais en même temps que certains vous annonce que la génération montante s’apprête à vous abattre, d’autres vous anesthésient; subtilement. Vous êtes-vous demandé pourquoi et comment le livre Sapiens et ses deux clones étaient devenu des ventes planétaires massives ?  Il faut de très gros moyens et beaucoup de relations pour cela; le talent seul n’y suffit pas.

Yuval Noah Harari et ses éditeurs se rendent-ils compte qu’ils poussent massivement au fatalisme en prétendant que c’est l’évolution de toujours de la société que cette destruction de la nature humaine et de l’environnement humain.  Ce darwinisme mal digéré et utilisé à des fins de domination voudrait faire accepter au plus grand nombre le mauvais sort que lui réservent les dominants; comme auparavant la religion catholique et encore aujourd’hui la musulmane en Arabie Saoudite. Acceptez brave gens, il n’y a pas d’autre voie. Le totalitarisme soft de la pensée unique.

La réalité c’est que l’adaptation est une connerie; Certes les gènes apprennent et on a vu des salamandres ovipare devenir vivipares et réciproquement; Mais l’Homme se reproduit à l’identique depuis des millénaires et seules les conditions de vie et le modelage culturel le font un peu différent ici où là.

Sapiens repose sur des bases fausses car inventées faute de certitudes. Rien ou si peu de ce que l’on dit de la préhistoire et des civilisations anciennes n’est juste. On écarte gaillardement aussi bien les tablettes sumériennes et les extra-terrestres que les collisions cosmiques prouvées par la température de Venus de Velikovski, que les traces d’explosion nucléaire de 14000 ans en Inde. On prend comme acquis malgré la datation aux étoiles des écrits anciens, jusqu’à 600 ans d’histoire médiévale créés de toute pièce par des moines d’hier aussi soucieux d’hégémonie que des ayatollah Saoudiens ou les religieux du climat. Et je passe sur des légions de découvertes ou d’absences de recherches quand ce ne sont pas des manipulations climato-politico-médiatiques car la sensibilité anthropologique au réchauffement n’est que de 1% par rapport aux phénomènes cosmiques… Car oui, nous vivons dans le cosmos et nous y sommes tout petits, tout petits… mais tellement prétentieux et agressifs….

 

Braves gens du monde entier, ne vous laissez pas endormir; Rien n’est écrit ! Nous ne sommes condamnés à rien et arrivera ce que la part la plus puissante veut qu’il arrive.

 

Je veux croire que tel un nuage d’insectes, tel un banc de poissons la force coordonnée du nombre des gens ordinaires l’emportera sur les folies de quelques psychopathes et sociopathes. Je veux croire que tous lutterons d’un même élan pour un profond respect de notre nature animale, un profond respect de notre environnement naturel, pour une société de qualité (voir 7 articles sur l’idéologie de la qualité et sa tactique de propagation ).

A la différence des hommes des cavernes et même de ceux de l’imprimerie, nous avons maintenant la possibilité de prendre du recul sur le destin de l’humanité et de coordonner massivement tous les gars du monde presque sans barrage de langue ou de culture.

Il faut simplement refuser non pas le progrès technique mais son utilisation impropre au service d’une idéologie d’inutilité et d’individualisme d’un autre âge.

Cette idéologie d’élimination des moins intelligents conceptuels surnommés « Gilets Jaunes » avec mépris est malsaine. Il faut l’étouffer dans l’œuf et l’extrême centre qui la promeut avec…. Les campagnes, plus intelligentes  qui taguent les permanences des députés l’ont compris. Les intérêts économiques industriels financiers (voir article les entreprises fléaux des sociétés)  ont déjà tout le colonialisme, tant de méfaits de société et tant de génocides à leur actif; ne les laissons pas poursuivre sous la forme de l’idéologie génocidaire transhumaniste.

Les humains sont comme une forêt diversifiée; chacun apporte à l’autre. Laissez le meilleur chêne seul a la place de la société-forêt et le vent le cassera; il n’y aura plus rien. Créez et organisez la diversité et la vie sera belle. L’Humain d’abord !