l’alliance des agents totalitaires et racistes de Mondial Protection et des petits-chefs de la SNCF


Share

Certains agents de sécurité, qu’ils soient noirs, blancs ou beurs ne valent pas mieux que les polices des manifestations et à de trop rares exceptions près, ceux qui les commandent. Voilà comment les haines se construisent à bas bruit avant l’explosion finale.

Mondial Protection assures des missions dites « de sécurité » pour la SNCF. Ses employés abusent régulièrement de leur pouvoir faute d’encadrement d’entreprise et par mauvais encadrement et mauvaises spécifications du donneur d’ordres. Je prends le train depuis trente ans et suis grand voyageur professionnel.

On savait que les cerbères guidant l’accès aux avions et vérifiant tous le même passeport 10 fois rendaient les embarquements pénibles. Ces cerbères agissent souvent avec autoritarisme comme ces deux employées de Roissy qui auraient voulu me subtiliser mon passeport parce que je leur demandais de quel droit elles le contrôlaient et voulaient savoir où j’allais. Après le leur avoir donné en confiance, m’apercevant qu’elles ne prenaient aucun recul sur ma question sur l’objet de mon contrôle et qu’il pourrait bien leur venir l’idée de me faire manquer mon avion, je le retire prestement des mains de l’une qui s’est écriée que je lui avais arraché des mains. C’est moi qui ai dû expliquer aux deux offusquées que seules la police et la gendarmerie avaient le droit de prendre un passeport en main. Ces gens ne font pas la différence entre les libertés privés qu’ils s’octroient et les lois publiques. Il est vrai que depuis le parlement croupion et corrompu, la propulsion privée d’un président par effraction, la démocratie, et par conséquent la valeur consensuelle qui normalement donne sa force aux lois en a pris un sérieux coup. Curieux tout de même cette ignorance quand on a pour métier d’en manipule des centaines tous les jours…. Vexées, elles ont voulu me faire arrêter par la police alors que je me dirigeais vers la fouille sans attendre leur accord. Quel crime de lèse majesté j’avais commis là  ! La police, à juste titre, ne s’est pas dérangée. En attendant si j’avais été retenu mon activité en Afrique où je suis considéré et apprécié en aurait sérieusement souffert. Voilà pour Roissy et l’avion; c’était il y a deux ou trois ans.

Je n’avais jamais cette sorte de problèmes avec des gardiens et des contrôles inutiles dans mes voyages par le train avant que des gardiens de circulation piétonne dans les gares ne soient missionnés. Ils servent à trois fois rien et s’ajoutent à une police, militaire, privé, municipale et nationale omniprésentes. Ils sont en sous-traitance des agents SNCF, peut-être même intérimaires du sous traitant là où ils pourraient être employés. Ils ne serait pas le premier exemple de bureaucratie privée ou de contrôles inutiles qui créent leur propre raison d’exister en fabriquant les problèmes.

Le premier problème c’était un soir de 2018 à Paris Gare de Lyon ; en pleine période de Gilets Jaunes. J’arrive tard mais juste assez tôt pour changer un billet et gagner une heure sur ma correspondance. Le changement n’était pas possible avec l’application, l’accès à la billetterie compliqué par des travaux et j’y arrive très pressé. Une dame pliée en deux sur un vélo pliable et entourée de deux cerbères privés bloque l’entrée. Je me faufile discrètement dans l’espace entre le chambranle et le groupe sans rien dire ni toucher personne et je prends un ticket à l’intérieur juste devant l’entrée. Le fait que je sois passé sans attendre ne plait pas à l’un des deux cerbères, un africain, au moins d’origine, qui vient me le reprocher. Comme je ne suis pas d’accord et lui dis que je n’ai dérangé personne et qu’il aurait mieux fait d’aider la dame sur le côté et non en plein milieu du passage, il arrache plus vite que moi le ticket d’attente que je venais de demander. Rendez-moi mon ticket, altercation verbale les yeux dans les yeux à 10 cm… Un autre passager vient me dire de me calmer au lieu de s’en prendre à l’autoritarisme du gardien zélé de l’entreprise dont je venais d’étaler à la cantonade d’une voix de stentor, l’incurie et l’abus de pouvoir. Être dans son droit ne compte plus manifestement. Cela ne vous attire pas les solidarités. Il convient d’être d’abord soumis et ensuite philosophe… Le petit belge bobo soumis bon chic bon genre, cadre vaguement intelligent en a lui aussi pris pour son degré de soumission et de bêtise. Que les Gilets-Jaunes et autres insoumis en sortent grandis.

En ce jeudi 11 juillet 2019 à 17h20, à la gare d’Aix TGV, je me dirige tranquillement vers le quai N°4; si près du quai, je ne peux plus ratter mon train pour la précieuse mission de demain à Lille. Dans le hall, j’hésite entre nord et sud et choisis sud car ce n’est pas le moment de jouer l’âne de Buridan. Après avoir parcouru la moitié sud de la longueur de la gare, je tombe nez à nez avec un gardien de Mondial Protection, un noir, derrière une bande de guidage qui barre le chemin. Il est manifestement là pour ne laisser passer personne. « Pourquoi ne pas l’avoir signalé dans le hall ou sur tableau d’affichage ? » me dis-je. Mais je ne lui en parle pas, ce n’est pas de son ressort. Je lui demande pourquoi je ne peux pas aller sur le quai pour prendre mon train ? Il ne me répond pas et me demande à son tour où je vais. Je lui dis que ce n’est pas la question et réitère la mienne. Il me demande alors pourquoi je ne veux pas répondre à la sienne. Vaguement agacé par ses complications je lui dis qu’où je vais ne le regarde pas. Il me répond alors que dans ce cas, je n’aurai pas la réponse à ma question. Encore une fois pour ces gardiens africains, si le blanc ne fait pas les signes de la soumission, il n’obtiendra pas de réponse à une question même polie. Une dame de type asiatique ayant elle aussi « perdu le nord » lui pose une question. Il ne lui demande pas où elle va et lui réponds immédiatement. Je comprends vaguement que l’accès est ailleurs; probablement l’entrée nord, à l’autre bout de la gare et qu’il vient d’exercer son racisme ou sa bêtise ou les deux à mon endroit. Je m’approche pour lire son numéro matricule avec l’idée de déposer une réclamation. Il commence par 15 et probablement 155xxx. Finalement, voyant mal, je décide de de photographier le badge (et rien que le badge). Il me l’interdit et le retourne. Comme je tourne les talons après la photo. Il abandonne son poste pour me suivre alors que je me dirige vers l’accès nord au quai 4. Je sais maintenant comment permettre à un terroriste de monter dans un TGV…. Un deuxième gardien, toujours de Mondial Protection, se joint à lui, derrière moi sur le trajet, pour me menacer de m’empêcher de prendre mon train si je n’efface pas immédiatement la photo du badge. En a-t-il le droit ? Comme je ne peux guère risquer de ne pas travailler le lendemain à Lille, je l’efface sous son contrôle et il témoigne auprès de son collègue. Je pensais en avoir fini avec le racisme et l’abus de pouvoir des employés de cette société de gardiennage au personnel mal formé. Mais arrivant au contrôle nord d’accès au train, surgit comme une furie un employé de la SNCF qui se présente comme le responsable de la gare avec toute autorité et qui m’intime l’ordre de supprimer la photo sans quoi je ne prendrai pas le train. Si c’est le niveau intellectuel et l’agressivité d’un chef d’une gare de l’importance d’Aix TGV, je crains pour le fonctionnement de la SNCF. Il est vrai que Guillaume Pépy est macroniste. On voit tellement de narcissiques incapables aux commandes d’organisations trop grosses pour elles ou eux aujourd’hui….. Comme je ne m’excuse pas et même que je critique l’approche du gardien, le chef de gare réagit comme mon passager belge à Gare de Lyon dans le cas précédent. Il m’explique en l’occurrence que le gardien n’a pas à répondre aux questions et qu’il a toute liberté de me demander où je vais. Ainsi de l’avis du chef de gare d’Aix TGV, le gardien aurait préséance sur le voyageur. C’est celui-là même qui vient vous donner des leçons de soumission qui n’a pas, au titre de ses responsabilités, fléché sa gare pour dire que l’accès sud est condamné au risque de vous faire manquer votre train si vous êtes très juste! Le tableau est complet et le comportement inadapté du gardien s’explique bien.

Et si je n’avais pas eu les cinq minutes de marge qui m’ont permis d’avoir le train malgré ces complications imbéciles ? Sous les qualificatifs déplaisants quant à mon attitude, les contrôleurs acceptent finalement que je scanne mon billet à la borne et je monte dans le train. Ouf je vais pouvoir travailler demain et échapper à ces petits chefs !

Vu la récurrence, la similitude des trois cas et le contexte de tension sociale, il me semble qu’un racisme anti-blanc ou anti-français moyen ou les deux de la part des employés d’origine africaine de Mondial Protection et le même genre d’ostracisme anti-français moyen de la part des petit chef sont à l’œuvre. C’est la guerre civile entre pauvres qui s’installe. Les riches, eux dans leur jet privés doivent bien rire. Je serais eux je mettrais une télé pour suivre ces matches !

Quoi qu’il en soit, je dépose sur G30 SNCF  cette lettre ouverte de réclamation auprès de la SNCF en demandant non pas qu’une sanction soit prise mais surtout que tous ces gens soient formés, en particulier à réfréner leurs instincts autoritaires, à respecter les clients. Je demande à ce que les protagonistes cités m’adressent personnellement et individuellement leurs plus plates excuses par écrit en mentionnant ce qu’ils ont compris du pourquoi pendant leurs formations. Un dédommagement inoui de la SNCF serait le bienvenu.

Radars tout le long des routes assortis de taxes diverses sur l’automobile avec son réservoir, fouilles et contrôles répétés avec parcage comme du bétail chez Vinci aéroports, et maintenant le train…. je n’en peux plus. En attendant la purge des narcisses de ce monde totalitaire et de son idéologie ultra libérale dominante avec ses files d’attentes dignes de l’ex URSS, je ne vais plus militer pour ces « pauvres-là ». Ils ne valent pas mieux que les riches ! Je vais rester chez moi à cultiver mon jardin. Mon expérience professionnelle ne servira plus à personne ! cela contribuera au dynamisme français ambiant !