après Alstom, CMN attaqué par l’impérialisme américain ?


Share

Je viens de découvrir la prochaine entreprise française préemptée par l’impérialisme états-unien. Il s’agit de CMN, les chantiers navals de Cherbourg ressuscités. Ceux qui viennent de construire la vedette ultra rapide vendue discrètement à l’Arabie Saoudite; ce premier client de l’armement français. Compte tenu de ce qui suit, je ne serais d’ailleurs pas surpris que la fuite de l’information ait été organisée.

Les chantiers sont détenus par le groupe Priminvest détenu par Iskandar Safa et son frère; libanais formés en France avec un passé affairiste lié à l’état français mais qui, à la différence d’Arnault, ont redressé CMN au lieu de vendre à la découpe et de délocaliser le textile français pour s’acheter le luxe.

Le directeur commercial de Priminvest vient d’être emprisonné aux USA sous l’accusation de pots de vins à hauteur de 5 millions de $ dans le cadre des ventes d’armement. Mais derrière l’écran de vertu, il faut savoir d’abord que les officines de barbouzes américaines n’espionnent que les entreprises étrangères, que nous, comme des cons, n’espionnons pas les entreprises américaines sous prétexte qu’ils sont nos alliés, et surtout que ces vedettes sont le top du top de la technologie. C’est cela surtout qui explique que le carnet de commande soit archi plein; taillant des croupières aux armuriers des USA. (comme les turbines d’Alstom, comme Airbus en comparaison des 737 cloués au sol de Boeing, comme les aciers spéciaux d’Arcelor subtilisés par l’anglais Mittal avec la complicité de Goldman Sachs et des mêmes cabinets d’avocats qui organisent l’évasion fiscale massive (Maxime Renahy Là Où est l’argent), comme encore les brevets de Thomson-Alcatel volés également par Goldman Sachs soit disant en échange de prêts avec le concours du couleur de boites : le polytechnicien narcissique Tchuruk….)

Le scénario naissant de chantage et extorsion d’entreprise française, celui décrit par Frédéric Pierucci dans son livre et sur la chaine YouTube  ThinkerView, est le même donc que pour les turbines d’Alstom. C’est un de plus dans la liste de tous ceux évoqués par Arnaud Montebourg, un vrai entrepreneur et un bon français lui, qui, également interrogé sur Thinker View, n’est pas tendre avec les ex énarques et femmelettes politiques françaises pour leur inconséquence laxiste et atlantiste. Il encense Pierucci pour son courage et sa fidélité aux intérêts français à juste titre. Les légions d’honneur sont bigrement mal distribuées…  Il anticipe aussi la mise en danger d’Air France par la privatisation d’ADP et c’est intéressant surtout quand on pense que c’est un client fidèle d’Airbus; concurrent de Boeing… On voit la tactique bien construite tout comme elle est bien coordonnée entre espionnage, justice et politique du prédateur américain….

Plus globalement, je suis frappé par la récurrence et le dénominateur commun dans tout ce que je lis actuellement. Ce ne sont qu’accusations d’incompétences et carriérisme court-termiste des hiérarchies étatiques ou politiciennes mises en cause par des opérationnels compétents mais complètement désabusés (les combats de l’ombre de la DGSI, le lieutenant colonel racontant les magouilles du Rwanda et du Kosovo .. (sur ThinkerView toujours)

Je continue de penser que Macron est un agent de la CIA (ce qui pourrait expliquer que les russes aient placés Ben Ahlia tout près) et qu’il a un compte offshore bien garni gardé par « Bauer » mais il semblerait que les américains n’aient même pas besoin de corrompre au plus haut niveau en leur décernant des prix de « yound leaders » tant les énarques et autres politiques de par leur narcissime et leur sociopathie de classe sont encore plus nuls que cupides, . En revanche au niveau des grands dirigeants comme Patrick Kron et autres conseils d’administration ou cabinets d’avocats seul le fric tiré des pillages leur importe. Ce sont bien les extrême-centristes au pouvoir.

L’avenir nous dira avec cette affaire gravissime naissante si, grâce à l’alerte donnée ici en relais de celle de Pierucci et de Montebourg, et grâce à la culture libanaise, le dirigeant de l’entreprise visée s’avère plus solide et plus fidèle à la nation française et moins cupide ou narcissique que le polytechnicien moyen !