Robespierre : Détournement du pouvoir la tyrannie légale


Share

Si la nation n’a point encore recueilli les fruits de la révolution, si les intrigants ont remplacé d’autres intrigants, si une tyrannie légale semble avoir succédé à l’ancien despotisme, n’en cherchez point ailleurs la cause que dans le privilège que se sont arrogés les mandataires du peuple de se jouer impunément des droits de ceux qu’ils ont caressés bassement pendant les élections (29 juillet 1792)