Lamartine : la piètre excuse de l’illégalité devant l’avènement de l’histoire


Share

C’était illégal, c’est vrai mais il y a des moments des cas des heures où il n’est plus question de légalité mais des questions de vie ou de mort (pour contrer les girondins qui appelaient à la guerre civile en remontant la province contre le peuple de Paris en excluant d’autorité 32 députés girondins)

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks